Au rythme de la course à pied : un pas vers la bonne direction 2


Par Guillaume Racine, B.Sc., Kinésiologue 

2014.05.16.2

 

Depuis quelques années, vous avez probablement remarqué que les adeptes de la course à pied se font de plus en plus nombreux. En effet, le nombre de participants lors d’évènements sportifs de  course ne cesse d’augmenter au Québec. La popularité de ce sport vient entre autres du fait qu’il est facile de s’y mettre.

-Mais êtes-vous réellement prêts pour ce sport qui peut s’avérer très dur pour le corps?

-Votre technique de course, vos capacités cardiovasculaires et vos structures articulaires sont-elles à point?

Le haut volume d’entraînement que la course à pied inflige à votre corps augmente les risques de blessures et de fatigue extrême.

En fait, une bonne compréhension des points techniques de la course à pied est essentielle pour tout coureur débutant. Tout d’abord, la foulée de course optimale consiste à attaquer le pas avec le milieu du pied et les orteils plutôt qu’avec le  talon. De cette façon, on évite de freiner et on favorise l’absorption des chocs au sol avec les mollets. De plus, le centre de gravité doit toujours être légèrement vers l’avant pour  s’assurer de bien retenir le corps avec les muscles du tronc, soient les abdominaux et les lombaires. Finalement, pour une meilleure propulsion, vous devez déployer vos jambes vers l’arrière et synchroniser vos bras sur un axe linéaire frontal. Évitez les rotations inutiles des épaules.

Il existe une panoplie de méthodes d’entraînement pour la course à pied. Certaines sont plus efficaces que d’autres. Que ce soit un entraînement en continu ou en intervalles, la méthode d’entraînement devra toujours être choisie en fonction de vos objectifs de course à pied, de votre niveau, ainsi que de la périodisation de votre saison de course. Une progression planifiée et ajustée au besoin est essentielle. Il est donc conseillé de rencontrer un kinésiologue. Celui-ci analysera votre situation et vous suggérera la méthode d’entraînement de course optimale.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Au rythme de la course à pied : un pas vers la bonne direction

  • Gary

    Free Dom 9 avril 2012 Bonjour,cet exercice peermt t-il de ne pas avoir de douleur au niveau des verte8bres lombaires dans le cas d une pratique de la course e0 pied (3 sorties par semaine). En effet, il me semble que cet e9tirement est ne9glige9 des coureurs.Merci.