Bienfaits du yoga et du pilates


Manuel Thivierge1

Manuel Thivierge B.Sc., Kinésiologue et Masso-kinésithérapeute

Le Pilates et le Yoga sont reconnus aujourd’hui pour leurs bienfaits thérapeutiques sur plusieurs pathologies musculosquelettiques. De plus en plus utilisées à titre de réadaptation physique dans les programmes de renforcement spécifique, ces deux approches ont fait l’étude de plusieurs recherches (Sullivan, 2012). Malgré le fait que l’on pense à tort qu’il consiste à des séances de relaxation, elles impliquent un travail musculaire très efficace et équilibré tout en exploitant la respiration qui est primordiale. La coordination de plusieurs mouvements complexes, à des positions souvent hors du commun, assure une sollicitation de tous les muscles du corps. Ils existent plusieurs études scientifiques qui ont évalué les bénéfices de ces deux méthodes d’entraînement suite à une pratique continue. Voilà un résumé des résultats obtenus d’une d’entre elles (Wells, 2013) :

– Amélioration de la flexibilité

– Amélioration de rythme de la respiration

– Amélioration de la stabilisation

– Renforcement spécifique des muscles profonds du rachis

– Diminution du stress

Le Pilates

Le Pilates est une méthode d’entraînement qui intègre les mouvements du corps en assurant un développement musculaire équilibré. Le gainage abdominal est quasiment toujours sollicité dans la plupart des exercices. Il existe plusieurs niveaux et plusieurs accessoires avec lesquels vous pouvez travailler durant une séance tels que le ballon suisse et le dynadisque. Il aide aussi grandement au niveau des anomalies posturales en assurant des alignements corporels neutres lors de l’exécution de mouvements pour ainsi diminuer le stress sur les articulations.

Le Yoga

Le Yoga rejoint un plus large éventail de clientèle à cause de sa grande diversité. Discipline considérée autant spirituelle que physique, elle est utilisée avec des athlètes d’élite pour améliorer leur flexibilité et leur posture. Il existe plusieurs styles de Yoga, certains d’entre eux vont être beaucoup plus musculaires et d’autres vont viser la relaxation et la respiration. Le Yoga a pour but de limiter les risques de blessures sportives, autant chez une clientèle symptomatique que chez des athlètes de haut niveau.

Exercices

Plusieurs mouvements d’entraînement découlent de ces deux approches. Ils sont souvent utilisés à titre de renforcement lombaire et d’exercices de stabilisation du tronc, entre autres dû à leur efficacité et leur spécificité. Voici deux exemples d’exercices que vous pouvez faire à la maison sans aucun accessoire, mais qui restent tout de même très efficaces :

Pont glutéal = 2 séries de 20 répétitions

Stabilisation quadrupède = 2 séries de 20 répétitions

Sources :

Wells, C. & others(2013)«Effectiveness of Pilates exercise in treating people with chronic low back pain: a systematic review of systematic reviews». BMC. Vol 13

Sullivan, AM. & others. (2012) «The Role of Exercise and Types of Exercise in the Rehabilitation of Chronic Pain: Specific or Nonspecific Benefits». PSYCHIATRIC

MANAGEMENT OF PAIN. Volume 16. p.153–161

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *