Manger pour deux pendant la grossesse?


Manger pour deux pendant la grossesse?

Combien de fois avons-nous entendu dire qu’une femme enceinte devait manger pour deux? Probablement trop souvent. La réalité est quelque peu différente de cette croyance populaire. Certes, la femme doit fournir à son futur bébé tous les nutriments nécessaires à sa formation : les protéines, les bons glucides tels les fruits et les produits de grains entiers, les bons gras comme l’huile d’olive et les noix, ainsi que les vitamines et les minéraux. Toutefois, « manger pour deux » ne signifie pas manger deux fois plus, mais bien deux fois mieux. En effet, les besoins caloriques augmentent durant la grossesse, mais cette hausse n’est pas colossale. La femme enceinte doit surtout porter attention à la qualité des aliments qu’elle consomme en optant pour des produits ayant nécessité le moins de transformation possible.

Durant la grossesse, l’important est de manger des aliments frais et variés. Au total, une grossesse nécessite en moyenne 80 000 calories. Cela correspond à environ 285 calories de plus par jour. Bien sûr, les besoins sont plus grands à la fin de la gestation qu’au début. Les besoins caloriques augmentent très peu au cours du premier trimestre. De plus, le métabolisme de la mère s’ajuste pour donner au bébé tout ce dont il a besoin.

Les besoins nutritionnels accrus de la femme enceinte correspondent à environ deux ou trois portions d’aliments du Guide alimentaire canadien de plus par jour, comparativement à une femme adulte qui n’est pas enceinte. À titre d’exemple, une portion correspond à un fruit, un produit laitier ou une poignée de noix. Selon le moment où la faim se manifeste, ces portions supplémentaires peuvent être prises lors des repas ou comme collation entre ces derniers.

Il est important de manger trois repas par jour à des heures régulières tout en s’assurant de prendre quotidiennement 2 à 3 collations afin de maintenir une glycémie (taux de sucre dans le sang) optimale, c’est-à-dire la plus stable possible.

N’hésitez pas à consulter le Guide alimentaire canadien afin de vous aider à faire des choix équilibrés. Pour une nutrition adaptée, consultez un professionnel.

Par Jessyka Gagné

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *